• Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance
  • Kamel Transhumance

 

Fils du Sahara, Kamel a fait partie de cette première génération de nomades bédouins que le gouvernement a voulu sédentariser en leur offrant des terres aux portes du désert, pour y planter des palmiers dattiers. Kamel a travaillé avec ses parents et ses treize frères et soeurs dans les palmeraies, puis, dès l’âge de 15 ans, il a accompagné des méharées dans le désert. Formé par Jean-Louis Bernezat - ex-responsable de l’agence Hommes et Montagnes - il est devenu guide.

Kamel nous a quittés le 31 octobre 2014, à la suite d’un accident de voiture.
Durant ces 4 dernières années, il avait formé son jeune frère Zouaïer comme chamelier, puis comme guide.
Dans les pas de Kamel, sans attendre, Zouaïer a repris avec sa sensibilité et le même professionnalisme l’accompagnement des méharées dans le Grand Erg.)

Dans une éthique de qualité, de grand respect de la nature et des hommes, Kameltranshumance organise avec ses chameliers, de l’automne au printemps, des randonnées “sur mesure” : circuits simples, sportifs, ou à thème en partenariat avec des animateurs (Qi Gong, Marche consciente, Musique et chants, mais aussi séjours d’accompagnement à la réinsertion sociale...)
N’hésitez pas à nous demander plus d’information

Charte Kamel Transhumance